Endpoint Protector Appliance: Stoppez le vol de donnees sur Windows et Mac

 

Perte ou vol de matériel, toujours une cause importante pour les pertes de données dans le secteur de la santé

Bien qu’il existe des mesures qui peuvent être prises pour prévenir les pertes de données causées par les salariés et pour impliquer plus le personnel pour éviter de tels événements, il y a beaucoup d’incidents de sécurité causés par la perte ou le vol du matériel appartenant à l’entreprise par les membres du personnel. Ordinateurs portables, disques durs, clés USB et d’autres périphériques de stockage sont perdus ou volés sur une base quotidienne, ce qui expose les données privées de milliers de personnes au vol d’identité ou fraude, et beaucoup de tels cas se produisent dans le secteur de la santé.

Par exemple, un ordinateur qui peut contenir des informations sur 20 000 patients de l’hôpital Reid a été volé du bureau à domicile d’un employé de l’hôpital il y a quelques mois. L’ordinateur contenait quelques fichiers Medicaid et Medicare pour les patients ayant reçu des services entre 1999 et 2008.

En outre, les services de santé d’Alberta ont récemment été informés par le Dr R. Burnham et la Clinique Medical Associates de Lacombe qu’un disque dur portable, contenant des copies d’environ 1000 dossiers des clients Alberta Health Services ‘Pain Central Alberta & Rehabilitation Institute (CAPRI) a récemment été volé. Aucune preuve de que les données soient utilisées est apparue jusqu’à présent, mais la menace est toujours bien réelle.

Top 3 menaces pour la sécurité du réseau en 2011

Selon une webcast présentée par Frank Andrus et John Sheedy de Bradfordnetworks, les plus importantes 3 menaces de sécurité d’un réseau en 2011 sont :

1.       Les utilisateurs gérés et non-gérés (employés, consultants, prestataires, partenaires, visiteurs, etc.) qui emploient tout type de dispositifs électroniques (laptop, smartphone, iDispositifs, etc.). Ces dispositifs appartiennent soit à la compagnie (laptop) et dans ce cas ils sont normalement gérés en réseau soit ils sont la propriété personnelle des utilisateurs et dans ce cas ils ne sont pas gérés et donc il n’existe pas de contrôle sur leur usage.

2.       La prolifération des périphériques portables : laptops, smartphones, tablettes, lecteurs eBook, etc.

3.       L’utilisation croissante des dispositifs IP : caméras de surveillance, lecteurs de cartes, etc.

Ils avertissent que pendant que les méthodes traditionnelles de protection du réseau sont nécessaires (antivirus, firewall, IPS, etc.) mais elles ne sont pas suffisantes. Il faut mettre en place des stratégies et solutions de protection complètes qui puissent faire face aux menaces de plus en plus diversifiées.

fr-banner.png

Nouvelle brèche de données chez Sony: 1 million de clients affectés

Il y a moins de deux mois, Sony annonçait que les données de plus de 70 millions d’utilisateurs de leurs services PlayStation et Qriocity ont été piratées. La semaine passée ils ont annoncé la découverte d’une autre attaque, cette fois sur Sony BMG en Belgique et Hollande.

Les hackers ont obtenu les mots de passe, adresses mail, adresses de domicile, dates de naissance de plus d’un million de personnes qui avaient participé au concours organisés par Sony.

Un groupe de hackers appelé LulzSec assume la responsabilité pour l’attaque. Ils avertissent que les mots de passe gardés n’étaient pas cryptés. ‘Pourquoi faites-vous une telle confiance à une compagnie qui se permet de devenir ouverte à ces simples attaques ?’ disent-ils.