Endpoint Protector Appliance: Stoppez le vol de donnees sur Windows et Mac

 

Protéger les terminaux depuis un navigateur Web? My Endpoint Protector!

Vous voulez gérer et contrôler vos terminaux (que ce soit USB, FireWire, Bluetooth, lecteurs de cartes, disques durs externes, etc.) depuis une seule application qui puisse vous permettre aussi de monitoriser tout transfert de données entre vos PCs et n’importe quel périphérique. Et biensur, vous voulez faire tout ça au moindre cout.

La solution à toutes cettes demandes est My Endpoint Protector, une solution SaaS, qui vous permet de gérer l’utilisation de vos ports et de vos périphériques depuis une interface Web, tandis que toute l’application est hébérgée dans un Data Center sécurisé, et votre communication avec l’application est cryptée.

On peut dire qu’utiliser ce logiciel est pareil à un abonnement: vous n’avez pas besoin d’installer rien sur vos ordinateur et vous ne devez pas investir en aucun matériel! Il suffit de vous connecter depuis votre navigateur, introduire votre nom d’utilisateur et mot de passe et c’est tout!

Voici une courte démo:

Protéger les données personnelles des clients et des employés – une necessité pour les enterprises

Les entités qui traitent le plus grand nombre de données personnelles sont, sans doute, les entreprises. Soit des données d’identification des clients, soit des données des employés, les compagnies travaillent avec des grosses quantités de ce genre de données chaque jour. Une grande partie de ces données sont transportées entre deux sites de l’entreprise sur des périphériques portables, des disques durs externes ou sur des ordinateurs portables. Ce transit de la donnée peut devenir dangereux pour les gens identifiés par ces données, mais aussi pour l’entreprise qui les traite. Voyons pourquoi!
Un ordinateur portable ou une clé USB contenant des informations personnelles peut être facilement perdu ou même volé, ce qui expose les gens aux dangers comme le vol d’identité ou la fraude. L’entreprise, de son côte, doit depenser des sommes importantes pour découvrir, répondre et notifier les pertes de données.
Toutes ces informations nous indiquent que le danger des pertes des données est réel et peut produire des dommages qui vont plus loin que les frais financièrs: des pertes au niveau de marque, d’image, de confiance.
Il devient évident qu’une compagnie qui implemente des solutions pour la sécurisation de la donnée, qui s’intéresse à la confidentialité de ses clients et de ses employés fait une preuve de maturité, de résponsabilité et de respect. Ce sont ce type d’entreprises qui pourront résister sur ce marché peu stable, parce qu’elles eviteront les pertes financières et au niveau de l’image de marque.
Les compagnies doivent comprendre que la préoccupation pour la sécurité des clients est un facteur qui peut faire le différence entre le succés et l’échec et deployer des solutions pour crypter les données en transit et contrôler les ports de transfert des données.

Les causes des pertes de données dans les PMEs

Les pertes de données d’entreprise ont connu une forte hausse les dernières années. Les PME sont parmi les entreprise qui en ont souffert le plus.
Les causes de ces pertes sont diverses, mais les plus importantes sont:
– la perte de matériels (clés USB, CD/DVD, disques durs externes) – 44%
– les erreurs des salariés (70% sont des cas de vol, le reste sont des imprudences)
– les attaques informatiques (hackers 11%)
Pour faire face aux menaces qui s’accroitent d’un jour à l’autre, il faut se prémunir avec des solutions de cryptage des données sur les matériels et des politiques de sécurité bien renforcées par des logiciels dédiées.
Pour lire plus: http://www.bretagne-intelligence-economique.fr/fr/actualites/fiche.php?actualite_id=3019

Le vol de matériel signifie des grandes pertes de données confidentielles

Dernièrement, j’ai lu beaucoup des nouvelles sur des données sensibles de milliers de personnes qui ont été siphonnées à cause du vol de matériel.
Bien sur, les données stockées n’etaient pas sécurisées.
Les données personnelles perdues exposent les gens aux risques comme: vol d’identité, fraudes bancaires, etc.
Les personnes qui transportent des données confidentielles sur leurs laptops, disques durs externes, clés USB, Smartphones ou autres appareils portables ont une grande responsabilité. Ils doivent la comprendre et prendre leurs mesures pour qu’un incident sans importance ne devienne pas un événement avec des consequences désagréables.

Les trois mythes de la sécurité des données

Des mythes en sécurité informatique? Bien sur!

Pas de problème, on va les démonter à la suite !

1. Les menaces viennent de l’extérieur.
En effet, il existe des menaces qui viennent de l’extérieur (des virus, des attaques phishing, etc.). Mais, dans une entreprise, les menaces les plus grandes sont issues de l’intérieur. Les employés qui peuvent être soit malhonnêtes soit imprudents copient des données confidentielles sur leurs périphériques portables (clés USB, appareils Bluetooth, WiFi, Smartphone, disques durs externes, etc. ). Une fois sur de tels supports, les données peuvent arriver très facilement (perte, vol, vente) entre les mains de la concurrence ou des hackers.
2. L’information est protégée par la sécurisation des systèmes informatiques.
Les données sensibles sont à la disposition de ceux qui y ont accès. Même si on a des antivirus et des pare-feu, les employés ont toujours un accès illimité aux informations confidentielles. Ils peuvent les copier, les transférer vers leurs périphériques portables, les graver sur des CD/DVD, même les imprimer sur papier. Tout ça peut être une source de fuite de données.
3. Je suis trop petit et je n’ai pas d’informations intéressantes à voler.
Pour la concurrence ou pour les hackers, toute information est precieuse. Ils peuvent produire des pertes financiaires considérables dés qu’ils sont entrés en possesion des moindres informations sur notre entreprise.

En conclusion, il faut analyser attentivement les sources de pertes et ne négliger aucun point. Dans ces situations, on est aussi solide que le maillon le plus faible.

La sécurité informatique des entreprises est menacée par les périphériques portables

Il est déjà bien connu le fait que les employés utilisent des périphériques portables non seulement à l’intérieur de l’entreprise, mais aussi quand ils sont en déplacement. Et c’est normal, quand on pense qu’ils sont pratiques, de petites tailles mais d’une grande capacité de stockage et qu’ils se connectent facilement à n’importe quel ordinateur.
Mais il faut considérer aussi les risques auxquels on s’expose en utilisant ce type de dispositifs (ordinateurs portables, disques durs externes, clés USB, Smartphones, BlackBerries, Bluetooth, IPod).
Le risque le plus important est la perte du périphérique (ou le vol). Par exemple, près de 900 ordinateurs portables sont déclarés perdus ou volés chaque semaine à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle, et au niveau mondial un ordinateur portable est volé chaque 53 secondes (selon une étude Dell).
Un autre risque à mentionner est lié à l’utilisation des clés USB, qui peuvent contenir des logiciels malveillants ou virus qui copient toutes ou partie des informations qui se trouvent sur le disque dur de l’ordinateur sur lequel elles sont connectées (ce processus s’appelle podslurping). À l’inverse, l’ordinateur peut faire des copies des données qui se trouvent sur les clés USB.
Pour protéger l’intégrité des informations confidentielles d’entreprise, les mesures minimales à prendre sont: implémenter des solutions qui puissent assurer le contrôle des périphériques connectés aux ordinateurs dans le réseau (l’administrateur doit avoir le choix de permettre l’accès d’un certain périphérique et bloquer un autre) et aussi le chiffrement des données sur les supports de stockage externes.
D’autres recommandations pour protéger les données en transit ont été faites par CERTA et par la CNIL.

banner-sky.jpg

La sécurisation des données en entreprise en 2010

Une étude sur la sécurité informatique ménée auprès de 224 Responsables de Sécurité en entreprise révèle le fait que seulement 27% d’entre eux utilisent le chiffrement pour protéger leurs données et leurs postes clients, tandis que 9% utilisent le chiffrement pour sécuriser les périphériques de stockage amovibles (clés USB, disques durs externes).
Pour les 12 mois suivants, les entreprises envisagent d’acheter:
-47% – une solution pour sécuriser les postes clients (Endpoint)
-24% – une solution pour le chiffrement du disque
-22% – une solution pour contrôler l’accès au réseau
-13% – une solution pour chiffrer les périphériques
Le fait que presque la moitié des entreprises vont ou souhaitent déployer une solution de sécurisation pour les postes clients démontre qu’elles se sont apperçues des menaces et ont pris l’approche proactive pour s’en mettre à l’abri. Il faut quand même prendre conscience que les supports de stockage amovibles sont une possible source de fuites, et donc faire plus d’attention en chiffrant le contenu des clés USB et gérer leur accès au réseau.